Aide au sevrage tabagique : les avantages de la cigarette électronique

D’après les études, la cigarette électronique a permis à 70% des fumeurs d’arrêter de fumer. C’est donc un moyen de réussir le sevrage tabagique. Les tabacologues incitent les patients à prendre cette alternative pour éviter les rechutes. Plusieurs personnes ont essayé d’arrêter de fumer sans aide, mais n’ont pas réussi.

Réduire progressivement le taux de nicotine

Après de nombreux résultats positifs, il est prouvé que la cigarette électronique est réellement un aide au sevrage tabagique. S’il n’y a aucune aide, il est rare qu’une personne réussisse à arrêter de fumer sans rechute. Même si elle a une grande volonté d’arrêter, ça ne suffit pas. Les tabacologues conseillent aux patients de prendre des e-liquides contenant la même dose de nicotine qu’il consomme. Il faut d’abord combler le manque et réduire petit à petit la dose de nicotine avant de ne plus en dépendre. En effet, les fumeurs deviennent dépendants du tabac à cause de la nicotine qui le compose. L’avantage de la cigarette électronique est la possibilité de réduire le taux de nicotine au fur et à mesure. Il n’est pas évident de diminuer le nombre de cigarettes fumées par jour et de garder le rythme sans mesure d’accompagnement. L’objectif du sevrage tabagique est le même: ne plus fumer. Le plus important c’est de se préparer à sa vie sans tabac. Des conseils sont disponibles sur www.adieutabac.fr.

Vapoter est moins nocif pour la santé que fumer

Des études ont montré que vapoter est 95 % moins dangereux que fumer. Le tabac réduit considérablement la longévité du fumeur. Les patch anti tabac et cigarette électronique sont une aide au sevrage tabagique qui améliore la respiration. Peu de temps après l’arrêt total de la cigarette, les résultats du sevrage sont constatés. Les effets d’irritation du nez et de la gorge sont soulagés. Les efforts physiques sont moins difficiles parce que le souffle est amélioré. Les fumeurs ont un faible odorat, mais c’est rétabli sous quelques jours après la fin du sevrage tabagique. La fumée de cigarette réduit aussi le goût contrairement à la cigarette électronique. De plus, le risque cardio-vasculaire est fortement réduit. Les fumeurs chroniques sont soumis à des risques de maladies graves comme les affections respiratoires, les problèmes cardiaques et divers cancers. En passant à la cigarette électronique, la diminution du risque d’infarctus est assurée. Le cumul patch antitabac et e-cigarette est recommandé par les médecins. Un autre problème des fumeurs, oublié lors du vapotage, est l’odeur du tabac qui les suit. C’est parfois gênant, mais grâce à la cigarette électronique et la diversité d’arômes, fini les mauvaises odeurs.

L’e-cig permet de faire d’énormes économies

Des analyses ont permis de déduire que vapoter réduit les dépenses comparées à ceux d’un fumeur. La motivation est très importante durant le sevrage tabagique. Lorsqu’il s’agit d’économiser de l’argent, tout le monde est intéressé par la solution proposée. Sur le long terme, passer de la cigarette classique à la cigarette électronique est rentable. La plupart des gens calculent le coût de départ et n’ont pas envie de passer au vapotage. Mais il s’agit d’un investissement bénéfique avec le temps. Si vous consommez plus de vingt cigarettes par jour, vous dépensez environ 2.500 euros par an. Ce montant peut varier en fonction de la hausse du prix des cigarettes. Un gros vapoteur ne dépense pas plus de 750 euros par an. Votre compte bancaire prend un coup de jeunesse avec les 1.750 euros d’économie ! Chaque année, vous pouvez réaliser des tas de projets. Si vous réussissez à ne plus vapoter, vous pouvez partir en vacances à la destination de vos rêves ou vous acheter une belle voiture sans les effets secondaires patchs et e-cigarettes.

Comment soigner les petits maux de nos enfants lorsque les premiers froids arrivent ?
Faut-il préférer le sirop d’érable à tout autre édulcorant ?