Apprendre la conjugaison espagnole

La notoriété de la langue espagnole ne cesse de s’accroître. Elle occupe la 3e place des langues les plus parlées au monde, après l’anglais et le chinois. Si l’espagnol est autant convoité, ce n’est pas seulement pour des raisons de rattachement historique. Certes, beaucoup de pays l’adoptent comme langue maternelle ou secondaire, du fait qu’ils ont été colonisés par l’Espagne. Mais elle est aussi facile à apprendre. Voici notamment quelques manières de conjuguer les verbes en espagnol.

Les temps des verbes en espagnol

La langue espagnole est dérivée de la langue romane, comme le Français. Ainsi, son mode de conjugaison ressemble beaucoup à ce dernier. En d’autres termes, les verbes se conjuguent en plusieurs temps.

On en distingue 4 types : le présent, le passé, l’imparfait et le futur. Le présent exprime le moment actuel, mais peut aussi être utilisé pour déterminer une habitude qui se perpétue. Il sert également à décrire une vérité générale. Enfin, il arrive qu’on l’utilise pour exprimer une action dans le futur, à condition qu’il soit proche.

Le passé constitue le temps du récit. Après le présent, c’est le temps le plus parlé en espagnol. Il est utilisé lorsqu’on évoque une action ou une situation qui s’est déroulé auparavant. On dénombre deux types de passé : le passé simple et le passé composé. On emploie le passé simple lorsque l’action n’a plus de lien avec le présent. Dans le cas contraire, on utilise le passé composé.

 Le futur simple a la même fonctionnalité qu’en français. Il exprime une action qui ne s’est pas encore produite, mais qui arrivera sûrement dans le futur. Enfin, l’imparfait est le temps à choisir pour parler d’un fait qui s’est répété dans le passé, mais qui ne continue plus actuellement. À côté de ces temps, se trouve le plus que parfait. Mais il est rarement employé, sauf pour exprimer une situation assez lointaine. Si vous voulez plus d’astuces sur ce sujet, rendez-vous sur le site de elconjugadar accessible sur www.ipup.fr

Les formes et les modes de verbes en espagnol

Lorsque vous apprenez l’espagnol, que ce soit en ligne comme sur elconjugadar ou en académie, vous devez aussi étudier les modes des verbes. Il existe principalement trois modes de verbes en espagnol : indicatif, subjonctif et impératif. Le mode indicatif sert à relater un fait exact et certain. Il s’agit du mode le plus utilisé en espagnol. Contrairement à cela, le subjonctif est employé pour exprimer un doute, une incertitude. Pour ce qui est de l’impératif, les gens le choisissent surtout lorsqu’ils donnent un ordre. En espagnol, ce mode n’est conjugable que sur un seul temps : le présent. Par contre, il peut se décliner en affirmatif ou en négatif.

On dispose aussi des formes de verbes en espagnol. Ce sont les formes impersonnelles et les formes personnelles. Dans le premier cas, le verbe ne s’accorde pas avec le sujet. Il est donc conjugué soit à l’infinitif, soit au gérondif (qui se terminent généralement par -ando ou -iendo), soit au participe régulier. Dans le second cas, la conjugaison des verbes varie en fonction du genre, du nombre et de son sujet.

La conjugaison du présent de l’indicatif et du futur simple en espagnol

Il y a 3 groupes de verbes en espagnol et la conjugaison dépend de leur appartenance. Les verbes du 1er groupe se terminent généralement par « -ar ». Leur conjugaison au présent de l’indicatif se présente comme suit : -o, -as, -a, -amos, -áis, -an.

Les verbes du 2e groupe se terminent par « -er » et se conjuguent comme suit : « -o, – es, -e, -emos, – éis, -en ». Enfin, les verbes du 3e groupe qui ont une terminaison en « -ir » se conjuguent comme suit : « -o, -es, -e, -imos, -ís, -en »

En ce qui concerne le futur simple, tous les verbes sont conjugués de la même façon, qu’ils soient du 1er, 2e ou 3e groupe. Ils deviennent ainsi : « -é, -ás, -á, -emos, -éis, -án ».

La conjugaison du passé composé, passé simple et de l’imparfait en espagnol

Comme le présent, le passé composé, le passé simple et l’imparfait se conjuguent en fonction du groupe du verbe.
Concernant le passé simple, il faut ajouter ces terminaisons au radical du verbe : « -é, -aste, – ó, -amos, -asteis, -aron. » pour le verbe du 1er groupe, et « – i, -iste, – io, -imos, -isteis, -ieron. » pour les 2e et 3e groupes.

Pour l’imparfait, il faut utiliser « –aba, –abas, –aba, –ábamos –abais, –aban » pour le 1er groupe et « – i, -iste, – io, -imos, -isteis, -ieron. » pour les 2e et 3groupes.

Par contre, il existe une certaine particularité avec le passé composé. En effet, il faut ajouter l’auxiliaire « haber » (avoir) avant le participe passé du verbe. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter le site de elconjugador

Solutions pour bien gérer son pim
Faire appel à une agence immobilière à Marseille