Comment calculer le coût pour mille ?

coût pour mille

Généralement, le coût pour mille ou cpm est un système de domination pour valoriser et facturer les domaines publicitaires internet. Ces espaces publicitaires permettront ainsi aux annonceurs sur le web d’être facturés, en fonction d’un prix exposé pour mille affichages de création sur le web (notamment les vidéos, les bannières, etc.). En effet, ces prix sont dégressifs et hors remises tarifaires, dans le cas où l’annonceur achète des millions d’affichages publicitaires. Toutefois, le taux cpm est un outil que la plupart des sites e-commerce utilisent actuellement pour valoriser les impressions publicitaires, auprès des divers annonceurs envisageant d’élaborer une sorte de campagne publicitaire. De ce fait, quelques étapes sont à prendre en compte pour arriver à calculer le coût pour mille (cpm) :

Établir un budget publicitaire et définir la quantité d’impressions

La première étape à effectuer pour le calcul du cpm est l’établissement d’un budget publicitaire. Lorsqu’un site internet voudrait exposer quelques choses à son public (les internautes), il est essentiel de définir son propre budget. Par exemple, si une somme déterminée est destinée à sa campagne publicitaire, ceci représente par conséquent la moitié des éléments nécessaires dans laquelle le site a besoin pour calculer le cpm.

Puis, il faudrait définir la quantité d’impressions publicitaires. Cette deuxième étape nécessite de savoir le coût d’affichage pour un endroit déterminé et le nombre ou la quantité de personnes auxquelles le site web voudrait favoriser quelque chose. De ce fait, il est important d’estimer la valeur de mille affichages : en lançant une campagne publicitaire qui devrait avoir des milliers d’impressions, et en prenant connaissance de son public cible (avec l’utilisation de Google Analytics). Il serait tout à fait possible de connaître la fréquentation, par exemple, pour une chaîne de télévision, ou autres dans ce genre. Comme en France, la collaboration entre la presse et les médias permet de donner une audience des quotidiens et des journaux.

Réaliser l’opération

La troisième étape concerne donc la réalisation de l’opération. Pour pouvoir établir cette opération, ce calcul implique la division de son propre investissement par le nombre d’affichages recherché, ensuite il faudrait multiplier le résultat par mille. Comme exemple, si le budget est de 30.000 Euros et que l’audience attendue est de 600.000 impressions, alors le calcul se fera : (30.000 / 600.000) x 1.000 = 50 Euros. Ce qui signifie que le site va dépenser 50 Euro pour pouvoir obtenir 1.000 impressions, avec un investissement qui s’augmente à 30.000 Euros.

Évaluer l’investissement publicitaire, et estimer telle audience pour tel investissement

L’évaluation de l’investissement publicitaire est la quatrième étape à suivre. Il s’agit ici de calculer le taux cpm, qui permet de donner probablement au vendeur une espace publicitaire. A l’aide ce taux, le site pourrait facilement trouver le montant exact du budget publicitaire, pour un nombre d’impressions. Cependant, la formule se présente comme suit : budget publicitaire = (nombre d’affichages x CPM)/ 1.000. Par exemple, pour 2.000.000 impressions dont le taux est de 50 cpm, la campagne publicitaire s’évaluera donc à 100.000 Euros (c’est-à-dire 50 Euros pour 1.000 impressions).

Après avoir calculé le taux cpm, il est essentiel ensuite d’estimer telle audience pour tel investissement. À partir du prix (taux cpm) et du budget établi, le site pourrait savoir son audience attendue et son investissement (s’il est pertinent ?) selon son objectif. Notamment, avec l’audience envisageable = (budget publicitaire x 1.000) x/cpm. Si le site a prévu de dépenser par exemple 60.000 Euros en publicité, avec un cpm de 20 Euros, alors il obtiendra 3.000.000 impressions.

Mettre en vente son espace publicitaire et optimiser son investissement publicitaire

La sixième étape consiste donc à mettre en vente son espace publicitaire, permettant au site de gagner une somme importante avec ces espaces publicitaires. Ainsi, pour procéder à cette vente, il faudrait calculer le cpm, qui sera déterminé à partir du nombre des visiteurs et la somme d’une entreprise qui souhaite faire un investissement (en faisant de la publicité sur son propre site web). Toutefois, il faudrait noter qu’à l’aide du Google Analytics, cette vente pourrait se réaliser facilement, vu que ce navigateur est en mesure de déterminer la valeur exacte de l’espace publicitaire (et pourrait être vendu à celui qui est intéressé).

Et pour finir, il est important d’optimiser son investissement publicitaire. Il est à noter que le cpm est un outil pertinent permettant aux annonceurs et aux compagnies d’instaurer plus largement leurs produits, ne faisant pas l’objet d’une grande dépense. Mais le cpm pourrait être varié, d’où il est aussi essentiel de prendre en compte des différences entre les espaces destinés et les supports publicitaires. Aussi, il existe de certains paramètres qui sont à considérer pour l’influence et le projet de publicité. Le but est d’assurer l’efficacité de la diffusion publicitaire auprès du public, et de prendre en compte des facteurs pour y accéder. Ainsi, la cpm serait toujours un très bon outil pour calculer les coûts.

 

Comment gérer une situation de crise ?
Comment s’initier à la bourse ?