La facture de gaz d’une entreprise : comprendre les différents postes de dépense

Chauffage au gaz

Le chauffage a un impact lourd concernant les budgets des entreprises. Il représentera, par exemple, environ 12 % des dépenses des sociétés, selon l’Agence pour la transformation écologique (ADEME). Pour éviter de payer très chère de leur consommation énergétique, la majorité des entreprises font la comparaison pour acheter leur gaz naturel à moindre prix. Mais il ne s’agit pas du seul critère à considérer. Un suivi régulier et la bonne compréhension de votre facture de gaz naturel sont aussi nécessaires pour maîtriser votre budget de consommation d’énergie.

Professionnel : Quels sont les différents éléments composant une facture de gaz ?

Il est important de comprendre les différents éléments qui détaillent la facture de du gaz professionnel que vous payez. Cela vous permet de bien maîtriser le prix de l’énergie pour entreprise. En fait, une facture de gaz professionnel comprend : le coût de la fourniture de gaz (consommation et abonnement), coût d’acheminement, contribution et taxes du gaz naturel.

– Abonnement de gaz naturel : cet abonnement est une partie fixe de la facture. Il couvre les divers prix supportés par les gestionnaires de réseau et les fournisseurs. Le transport du gaz naturel couvre l’ensemble du territoire à travers les réseaux de distribution et de transport. En France, le gestionnaire de réseau de distribution GRDF assure l’acheminement du gaz jusqu’à votre domicile. Le coût de cet abonnement peut, en réalité, varier en fonction de consommation et aussi l’utilisation du gaz dans le bâtiment : production d’eau chaude et/ou cuisson, chauffage (seul ou en complément d’autres usages). Sur votre facture gaz pro, le tarif HT de l’abonnement est mentionné séparément.

– Consommation : La consommation est la partie variable de la facture de gaz naturel pro. Cela variera d’une année à l’autre en fonction de la consommation de gaz, de la performance d’énergie de vos équipements et de vos habitudes. Dans cette partie, il est possible de trouver le détail de vos consommations périodiques en m3 et kWh, et le montant HT qui correspond en EUR. Cette facture ajustée pour le gaz naturel est différente de ce que vous payez chaque mois. Pour en savoir plus, consultez ce site: opera-energie.com

Un élément essentiel de la facture : l’acheminement du gaz

Le transport du gaz naturel implique deux coûts :

  • Les coûts liés à l’usage du réseau de transport ou du réseau de transport d’accès tiers (ATRT). Leurs montants sont versés aux sociétés de transport de gaz TIGF et GRTgaz.
  • Les coûts liés à l’usage des réseaux de distribution ou des réseaux de distribution d’accès tiers (ATRD). Leur montant est consacré aux distributeurs de gaz naturel comme les sociétés locales de distribution et le GRDF.

Quel que soit le fournisseur de gaz que vous avez fait la souscription de gaz professionnel, cette partie liée au coût de livraison est la même. Son montant est effectivement réglementé sur la recommandation de CRE ou Commission de régulation de l’énergie, et aussi réévalué par an selon l’évolution des charges du gestionnaire de réseau. Il est à noter que pour certains fournisseurs, le transport du gaz naturel est fixé pour la durée du contrat de votre facture de gaz d’entreprise, alors que d’autres fournisseurs n’assurant pas cette stabilité. Il faut alors se renseigner avant la souscription du contrat de gaz pro.

Quels facteurs affectent le prix du KWh de gaz naturel pro sur la facture ?

Le kWh est ce qui apparaît sur votre facture de gaz pro et répond à votre consommation estimée ou réelle. Cependant, le kWh fluctue constamment selon le coût fixe, la zone de consommation et du fournisseur et surtout des taxes. Il est alors important de savoir le prix du kwh pour mieux appréhender les différents postes de dépenses. Un kilowattheure est une unité d’énergie. A noter que le compteur affiche le volume de gaz délivré en m3. La consommation, quant à elle, est facturée en KWh (kilowattheure). Elle représente l’énergie qui est incluse dans un mètre cube de gaz. Elle est variable selon la composition de ce dernier, de l’altitude et de la pression de refoulement. En moyenne, 1 mètre cube équivaut, en effet, à 10 kWh. En revanche, le tarif prix du kwh de gaz pour entreprise varie selon le domaine douanier de GRDF. En réalité, inversement à l’électricité, il n’y a pas de péréquation tarifaire sur le gaz naturel. Plus la distance entre le réseau et votre entreprise est importante, plus le coût du kWh est élevé. La zone 1 est le domaine tarifaire le moins coûteux en kWh, tandis que la zone 6 est très chère.

Les taxes qui affectent aussi le coût de la facture gaz pro

A part le prix du KWh, il faut aussi prendre en compte les taxes affectant le coût de vitre facture gaz pro. Les taxes dépendent du prix du marché de l’énergie et sont identiques pour les divers fournisseurs. Ils représentent le quart du montant de votre facture de gaz pro.

  • Contribution Tarifaire d’Acheminement ou connu sous le sigle de CTA : Depuis l’année 2005, elle sert à financer les régimes de retraite des personnes travaillant dans l’industrie de gaz naturel et de l’électricité. Elle représente alors un taux de la partie fixe du coût de transport.
  • La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel ou TICGN : Depuis le 1er avril 2014, cette taxe est prélevée par tous les différents fournisseurs de gaz sur chaque kilowattheure consommé puis redonné à l’État. Depuis le 1er janvier 2018, cette taxe est au prix de 0,00845 EUR/kWh.
  • La TVA : elle concerne le montant de l’abonnement hors TVA et un taux réduit de 5,5% pour la CTA.
Pourquoi suivre une formation WordPress ?
Comment s’informer sur les risques naturels et technologiques ?