L’ascenseur PMR : solution pour vivre avec handicap dans une maison à étages

ascenseur

Actuellement, l’état a mis en place certaines règles qui obligent tous les nouveaux bâtiments à être facile à accéder pour les personnes à mobilité réduite. Cela parce que plusieurs particuliers français sont considérés comme des personnes à mobilité réduite. Pour faciliter leur autonomie ainsi que leur indépendance dans la vie quotidienne, l’installation d’un ascenseur PMR est obligatoire dans leur habitation. Cet élément est classé comme une solution très rapide pour accéder à un niveau à un autre.

Les caractéristiques techniques d’un ascenseur de maison PMR

L’ascenseur pmr est un moyen pour améliorer le bien-être et le confort des personnes à mobilité réduite. Son installation nécessite l’expertise d’un professionnel. Il doit répondre aux besoins d’accessibilité de ces particuliers, cela concerne leur circulation dans le sens vertical. Il permet de soulever les personnes en fauteuil roulant et facilite leur déplacement lorsque la hauteur d’élévation pour accéder à leur habitation est importante. Les caractéristiques techniques d’un ascenseur PMR doivent répondre aux besoins de la personne en situation de handicape. Pour cela, la surface de ce dispositif doit être suffisante comme celle d’un ascenseur pour étage. Ses boutons de commandes ne doivent pas avoir une hauteur plus de 1, 30 m. Et ce, que ce soit dans la cabine d’ascenseur ou dans le palier afin de permettre facilement l’accessibilité.

L’ascenseur pour PMR ne doit pas être installé en face d’un escalier, cela au cas où une chute survient. Il est aussi important que la cabine soit conçue avec une largeur de 1, 10 mètres au minimum et que sa profondeur soit environ 1, 40 mètres, cela pour que les PMR puissent y faire un mouvement avec confort ou peut être accompagnées par quelqu’un. Les portes d’un ascenseur pmr doivent avoir une largeur de 0, 80 mètres au minimum pour que le fauteuil puisse passer sans difficulté. Elle doit aussi répondre à la norme NF EN 81-70, ceci exige que l’ascenseur pmr soit être accessible à toutes les personnes, en particulier les personnes handicapées.

Les différentes catégories de l’ascenseur PMR

L’ascenseur pmr se distingue en deux grandes catégories. Il y a la plateforme élévatrice et la monte-escalier. La monte-escalier est caractérisée par un système de siège élévateur. Ceci doit être instauré sur une rampe d’escalier. Elle n’est pas adaptée aux personnes pmr qui se déplacent par un fauteuil roulant, mais leur permettent de monter et de descendre facilement d’un escalier sans faire d’effort. La plateforme élévatrice est faite spécialement pour ceux qui sont dans une situation de handicap physiquement qui utilisent ou non un dispositif de déplacement voir le fauteuil roulant. Ceci peut être sous une forme électrique ou hydraulique et son installation exige l’œuvre d’un expert. Il peut être fixe ou mobile, extérieur ou intérieur, autoportant ou à gaine.

Le coût de l’ascenseur pmr varie selon les technologies, le design, les options intégrées ainsi que les matériaux de construction. Vous pouvez demander une subvention de l’État pour faciliter l’achat de ce matériel. Son installation peut s’étaler de 2 jours jusqu’en une semaine, cela dépend de la complexité des travaux. Le service d’un professionnel peut garantir la réussite optimale d’un projet d’aménagement pour installer un ascenseur pmr. Cet expert peut prendre des mesures et peut mentionner les différents obstacles pour réussir l’installation de votre ascenseur de maison, cela sans aucun problème.

Dans quel logement un ascenseur PMR est-il obligatoire ?

Sachez que selon le décret nº 2 du 11 avril 2019, les bâtiments d’habitations collectives ou individuelles qui comportent 3 étages ou plus doivent posséder obligatoirement d’un ascenseur. L’ascenseur doit comporter les parties privatives ou des locaux collectifs et doit desservir tous les niveaux de l’étage ou en sous-sol. Les étages sont comptés à partir du plus bas niveau d’accès pour les piétons pour les bâtiments qui comporte plusieurs rez-de-chaussée. La présence d’un ascenseur pmr dans les ERP dépend de l’effectif du public qui sont admis dans l’ERP neuf. Pour un effectif de plus de 50 personnes qui sont admises aux étages inférieurs ou supérieurs, l’ascenseur pmr est obligatoire. Pour le cas des restaurants et les hôtels, il existe des règles spécifiques pour ceux qui sont classés 3 ou 2 ou 1 étoile qui comportent au maximum 3 étages en plus du rez-de-chaussée.

Les avantages de l’ascenseur PMR

L’ascenseur pmr présente de nombreux avantages pour les personnes handicapées. Ceci ne nécessite que peu de travaux de maçonnerie et d’aménagement afin d’être installé, cela le rend rapide et facile à mettre en œuvre. L’ascenseur pmr est dix fois plus lent que les ascenseurs normaux parce que la vitesse sa vitesse est limitée à 15cm/secondes, cela le rend moins restreignant en termes de normes techniques. Les modèles variés de ce dispositif lui permettent de répondre à tous les besoins de ceux qui sont atteints d’un handicap. Il peut être placé avec facilité à l’intérieur ou à l’extérieur d’un logement ou d’un bâtiment à étages où les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant habitent.

Qu’est-ce que le buyer persona en marketing ?
Comment bien gérer son temps en 5 étapes ?