Lisez ces quelques conseils pour vous familiariser avec le jardinage biologique

jardinage

Avez-vous déjà voulu convertir votre jardin en un jardin biologique, mais ne savez pas par où commencer ? Ce n’est pas de la science-fusée. En fait, cela se fait depuis des centaines d’années, avant l’avènement des produits chimiques. Si vous voulez en savoir plus sur le jardinage biologique, lisez ce qui suit pour obtenir quelques conseils.

Pour votre jardin biologique, choisissez toujours des plantes qui sont naturelles pour l’habitat, qui peuvent s’épanouir dans le paysage et qui nécessitent un minimum de soins. Celles qui ne sont pas adaptées à votre région vont nécessiter des efforts de culture plus importants, ce qui pourrait signifier plus d’engrais. Lorsqu’il s’agit d’entretenir un jardin biologique, moins de soins sont nécessaires, moins il est possible d’avoir besoin de produits chimiques de quelque nature que ce soit.

Lorsque vous cultivez des plantes biologiques, vous devez déplacer vos conteneurs dans un endroit lumineux dès la germination. En effet, les jeunes plants ont besoin d’un minimum de 12 heures de lumière par jour pour pousser correctement. Vous pouvez utiliser une serre, une zone ensoleillée ou quelques lampes fluorescentes. Et pour la décoration extérieur de votre jardin cliquez ici.

Étendez votre paillis. Le paillis est idéal pour votre jardin. Couvrez-en la plus grande partie possible de votre jardin. Sachez simplement que si vous laissez le paillis s’empiler contre des arbres ou des structures, il peut les faire pourrir. Personne n’aime voir les arbres et les hangars pourrir, alors assurez-vous que votre paillis est bien étalé.

Arrosez vos plantes le matin pour éviter une croissance fongique qui préfère généralement l’humidité et l’obscurité. En arrosant vos plantes pendant la journée, elles sont mieux à même de profiter du soleil, et d’utiliser les effets anti-bactériens du soleil. Certaines bactéries ou champignons sont sensibles à la lumière, donc en arrosant pendant la journée vous profitez de la plante en réduisant le potentiel de croissance de ses concurrents.

Éliminez la nécessité d’une intervention excessive dans la santé et l’entretien de vos plantes d’aménagement paysager et de jardinage en choisissant des arbustes, des herbes et des légumes qui nécessitent un minimum d’entretien. Ces plantes sont souvent facilement identifiables grâce à leurs racines pivotantes plus petites et à leurs feuilles argentées de taille insuffisante. Les plantes qui s’adaptent bien à leur environnement ont besoin de très peu d’engrais et de pesticides.

Un compost riche et organique peut grandement améliorer la qualité de votre jardin et de votre terreau en introduisant de nouveaux éléments et organismes bénéfiques dans l’environnement. Parmi ces hôtes utiles, citons les bactéries, les vers de terre qui enrichissent le sol et une variété d’insectes qui peuvent consommer et dévorer des organismes plus nuisibles qui ont envahi le sol.

Utilisez du savon sur vos plantes. Il n’y a pas grand-chose de pire qu’une mauvaise infestation de pucerons. Vos plantes auront un aspect terrible, et finiront par mourir, si les insectes continuent à travailler sur vos plantes. Pour vous en débarrasser maintenant, remplissez un vaporisateur avec de l’eau et du savon à vaisselle. Vaporisez à fond, et répétez l’opération si nécessaire.

Le jardinage biologique est la façon la plus saine de cultiver un jardin. Imaginez que vous n’ayez pas à vous inquiéter que vos enfants soient victimes de produits chimiques et de pesticides. Essayez quelques-unes des idées suggérées dans cet article. Expérimentez et amusez-vous à essayer de nouvelles méthodes. Vous serez surpris de la facilité avec laquelle le jardinage biologique peut être réalisé.

Pour vos travaux d’isolation thermique : quels matériaux choisir ?
Comment bénéficier de l’isolation à 1 euro ?