Principe et technique des défibrillateurs moniteurs

défibrillateurs moniteurs

Au cœur des urgences sanitaires, l’utilisation de défibrillateurs moniteurs se révèle indispensable dans les centres médicaux. Ils constituent la solution type et la plus fréquemment choisie pour répondre aux besoins des services d’urgence des hôpitaux. Spécifiquement conçus pour traiter les arrêts cardiaques, ils peuvent sauver de nombreuses vies. Il se peut que les massages cardiaques ne soient pas suffisants. Alors, vous voulez connaître le principe et la technique de cet élément de premiers secours ?

Qu’est-ce qu’un défibrillateur moniteur ?

Par définition, un moniteur défibrillateur est un appareil électronique utilisé pour restaurer la fonction cardiaque d’un patient. Il peut être appelé cardioversion, c’est-à-dire la réanimation volontaire de patients en arrêt cardiaque dû à un choc électrique. En effet, la cause la plus fréquente d’arrêt cardiaque est la fibrillation ventriculaire. Ce qui est une interruption du signal électrique qui fait battre le cœur. S’il n’y a pas de signe précurseur, le ventricule du cœur ne fonctionnera pas correctement.

En principe, les défibrillateurs doivent être utilisés pour traiter les arrêts cardiaques soudains ou d’autres maladies cardiaques qui entraînent une perte de conscience. Le système analyse automatiquement l’activité électrique du cœur et décide ensuite de donner ou non un choc électrique. En d’autres termes, ils ne donnent une décharge électrique que lorsque l’état du patient l’exige. Parfois facultatifs, parfois obligatoires, les défibrillateurs peuvent sauver de nombreuses vies dans n’importe quelle situation. Associé au massage cardiaque, le défibrillateur peut augmenter les chances de survie. Il suffit donc de respecter les règles et les normes en vigueur.

Comment fonctionne un défibrillateur moniteur ?

Généralement, tout le monde, même les particuliers, peut utiliser un moniteur défibrillateur répondant aux normes en vigueur. L’arrêt cardiaque est le résultat d’une maladie cardiovasculaire. Il peut arriver à n’importe qui. Sans intervention à l’immédiat, le patient peut recourir à un mort imminent. Le dispositif est alimenté par une batterie. Un bloc d’alimentation permet au défibrillateur de s’ajuster en analysant la modification de la fréquence cardiaque. Ces électrodes sont utilisées pour délivrer des décharges électriques afin de rétablir le rythme sinusal.

Sa mobilité est très importante pour que le cœur puisse se remettre à battre efficacement. Les électrodes relient l’appareil et le patient à réanimer. Tout d’abord vous devez allonger la personne inconsciente sur le dos. Ensuite, ouvrez sa bouche pour protéger ses voies respiratoires. Enfin, mettez l’appareil sur son torse. Il ne reste plus qu’à allumer l’appareil. Sur le marché, il existe plusieurs types de défibrillateurs. Ceux qui sont utilisés à l’hôpital ne sont pas forcément le même à ceux que les particuliers utilisent.

Quels sont différents types de défibrillateur ?

Sur le marché, il existe deux types de défibrillateurs : semi-automatique et automatique. Ayant chacun leur propre fonctionnalité, les deux peuvent traiter également des maladies cardiaques à tout moment. De manière générale, le modèle de défibrillateur automatique est à usage général. Il peut être utilisé par le grand public. En plus de placer des électrodes et de préparer le patient, l’appareil peut également gérer lui-même le choc au bon moment. Il est chargé de délivrer des décharges électriques lors de réanimation cardio-pulmonaire sans intervention des secouristes.

Quant au modèle de moniteur défibrillateur semi-automatique, il est très approprié pour les personnes ayant des connaissances en matière de secourisme. Ces défibrillateurs indiqueront quand les sauveteurs doivent appuyer sur des boutons pour soulager le cœur. Avec son interface d’enregistrement et de pictogrammes, il apporte une aide substantielle à la réanimation cardio-pulmonaire. Une interface pictogramme représente une chaîne d’aide à la survie qui guide les sauveteurs. Par conséquent, la défibrillation est toujours appropriée, quelle que soit la cause de l’arrêt cardiaque. En cas de difficulté, faites appel à un professionnel.

0 Links

Comment soigner les petits maux de nos enfants lorsque les premiers froids arrivent ?
Faut-il préférer le sirop d’érable à tout autre édulcorant ?