Principes universels pour un dressage réussi des chiens

Les méthodes de dressage et d’éducation des chiens ont évolué avec le temps. Auparavant, l’approche était essentiellement basée sur les principes de la dominance et le respect de la hiérarchie homme/animal. Malheureusement ces méthodes de dressage ne tenaient pas compte de la sensibilité de l’animal. Les principes modernes d’éducation s’appuient moins sur cette approche, puisque le maitre obtient l’obéissance du chien en le récompensant et en le flattant.

Dressage et éducation du chien

Beaucoup de propriétaires de chien préfèrent que leur compagnon passe par quelques séances de dressage de base pour lui inculquer les principes d’obéissance, pour le sociabiliser et pouvoir l’emmener facilement en balade. Rendez-vous sur www.animals24.info pour en savoir plus sur le dressage de chiens.

Il est certain qu’un maitre se sentira plus à l’aise avec un chien qui est obéissant et qui sait maitriser ses ressentis. Par exemple, un animal de compagnie qui saute sur chaque personne qui vient à la maison est mal vu par les autres. Ainsi, le dressage et l’éducation du chien sont à entamer. Il s’agit donc du fruit d’un travail régulier (une séance d’une heure par semaine) qui exige de la patience et de la persévérance jusqu’à ce que l’animal ait compris ce que l’on attend de lui. Mais l’éducation canine est aussi un effort de chaque instant si l’on veut que son compagnon soit docile et discipliné. Vous pourrez ainsi l’emmener partout.

Les principes de base pour éduquer un chien

En matière de dressage de chiens, il est indispensable de veiller au respect de quelques principes de base. Il est essentiel que le maitre (ou le dresseur canin) encourage l’animal au bon moment et qu’il ne le laisse jamais ignorer l’ordre qui a été donné. Il est impératif qu’un ordre soit clair et pratiqué dans des environnements variés pour que le chien l’assimile bien et soit capable de le reproduire.

Un travail d’éducation canine doit être régulier d’ailleurs, il est important de flatter ou de récompenser l’animal quand il a bien fait ce qu’on lui demande. Il faut être conscient que, comme chez les humains, tous les chiens n’ont pas les mêmes capacités d’apprentissage. En effet, certains mettront plus de temps à comprendre que d’autres. Il faut également prendre en compte certaines prédispositions naturelles présentes chez certaines races.

Autre principe de base, il est conseillé de commencer à éduquer un chiot dès qu’il arrive dans la famille et de ne pas perdre de temps. De ce fait, il prendra rapidement de bonnes et de moins bonnes habitudes. Si vous avez prévu d’accueillir prochainement un chiot ou un chien adulte, il est conseillé de consacrer une quinzaine de minutes par jour à des exercices de dressage et d’éducation pour démarrer du bon pied votre relation avec l’animal.

Dresser un chien adulte qui a déjà quelques mauvaises habitudes peut demander plus de travail et de patience. Il est important de ne jamais se montrer violent ou brutal, car la violence est contre-productive. Rien ne sert de vouloir aller trop vite dans le dressage du chien, il faut laisser faire le temps.

Les principes d’éducation positive

Il existe différentes méthodes d’entrainement canin. Dans la méthode de dressage par renforcement positif, le comportement bon, correct et désiré du chien sera combiné ou récompensé par quelque chose de positif, comme une friandise, des éloges ou des tapotements. En théorie, le chien associe ce comportement à des émotions positives, ce qui signifie qu’il va chercher naturellement à se conduire de manière positive pour faire plaisir à son maitre (ou éducateur canin si le maitre donne son chien à dresser). Notez par ailleurs que le chien associe ce comportement à des émotions positives, ce qui signifie qu’il se manifeste plus souvent. Les comportements indésirables sont simplement ignorés. Le renforcement positif crée un lien étroit entre le chien et son maitre, de plus, il est basé sur de bonnes expériences.

Un exemple pratique d’éducation positive

Le chien qui tire sur sa laisse quand on le promène est une problématique courante dans le dressage de chiens. L’objectif est de faire en sortes que votre compagnon marche en laisse de manière détendue et sans tirer. La laisse qui serre son cou est fortement inconfortable pour le chien lui-même et bien sûr aussi pour la personne tirée par son chien quand elle le promène. Pour changer ce comportement inconfortable, il ne faut surtout pas secouer la laisse puisque cela provoque encore plus de douleur chez l’animal.

Il vaut mieux récompenser chaque fois que le chien ne tire pas. Pour modifier le comportement du chien, il faut lui parler, le faire revenir en arrière et c’est à ce moment précis qu’il faut le récompenser par une caresse ou une flatterie d’attention positive. De cette manière, le chien va apprendre que s’il accorde plus d’attention à son maitre, il sera récompensé. Cette méthode de dressage renforce le comportement positif.

Comment jouer au strip poker en ligne ?
Quel est le rôle d’un coach de vie ?