Actualité des motos taxis en France et partout dans le monde

Si en Asie, le moto taxi jouit déjà d’une certaine notoriété, en Europe, en Afrique et dans le reste du monde, il n’est qu’à ses débuts. C’est bien prometteur si l’on se fie aux tendances actuelles. En effet, la circulation est difficile dans certaines villes. Les voitures personnelles et les transports en commun peuvent être bloqués pendant plusieurs heures sur les routes. Pourtant, on est obligé d’arriver à l’heure au bureau et de suivre un emploi du temps strict. Voilà pourquoi le mode de transport a été remis au goût du jour. Désormais, les gens préfèrent le taxi moto au taxi classique et même au métro. Retard, grève, bouchon… les raisons sont également nombreuses. Le phénomène touche d’ailleurs l’ensemble de la planète mais pas seulement la France.

Le précurseur du taxi moto : l’Asie

Les Tuk tuk et les motos dop sont caractéristiques d’Asie. Ils remplissent les rues de Thaïlande, de Chine, d’Inde et d’autres pays encore. Pourtant, ils sont encore insuffisants vu la demande qui est en constante augmentation. Ainsi, les services de moto taxi font partie des moyens de transport les plus connus et les plus utilisés en Asie. Ils jouissent d’une certaine légalité et d’une forte légitimité. En fait, ils sont plus sollicités que les taxis ou les bus étant donné qu’ils permettent de traverser toute une ville en quelques minutes. Ils évitent aussi les embouteillages et sont moins chers que les taxis.

À noter que le nombre d’accidents de moto, qui sont causés par les motos taxis, est également très élevé dans ces pays. Même si la législation reconnaît le métier, les mesures d’accompagnement et de protection restent dérisoires. Néanmoins, les hôpitaux sont bien équipés. Il existe aussi des coopératives pour gérer ce type de prestation dans certains pays, ce qui est plus rassurant. Les conducteurs particuliers peuvent s’y mettre aussi. 

Que se passe-t-il en Europe et spécialement en France ?             

Le pilotage de la moto, pour servir de taxi, est assez répandu en France. Décidément, entre le prix du carburant, les frais de taxi et les embouteillages, il y a de quoi préférer ce moyen de transport. On en trouve de plus en plus dans les grandes villes. À Paris, par exemple, on peut réserver ou appeler des conducteurs à toute heure. C’est chose commune ces temps-ci, surtout avec les mesures de distanciation sociale. En effet, les gens peuvent éviter la foule même s’ils sont à quelques centimètres du conducteur.

Avec les grèves par ci et par là, les sociétés de services de taxi moto connaissent une forte demande. Ils ont augmenté leur effectif et leur zone d’intervention mais cela ne semble pas suffire. On peut donc dire qu’à l’heure actuelle, ce type de transport commence à fleurir en Europe. D’ici quelques années, on peut espérer de vrais changements et une amélioration de la loi.

Le moto taxi en Afrique et dans le reste du monde

Dans plusieurs pays et villes d’Afrique, le moto taxi devient un mode de transport plus que privilégié. Là-bas, les routes secondaires sont beaucoup plus nombreuses par rapport aux routes goudronnées. Ces dernières sont souvent en mauvais état, même en de très mauvais état. Si le taxi est cher, les transports en commun sont lents. Les voitures individuelles ne sont pas abordables non plus. La location de moto est donc une belle alternative à la portée de tous les budgets. Elle allie praticité et rapidité, même si le confort et le service à la clientèle ne sont pas encore au point.

Monter une moto pour aller quelque part est même devenu, en quelques mois, l’un des moyens de transport les plus appréciés dans certains pays. Depuis le déconfinement, ils sont en plus grand nombre étant donné le taux de chômage qui est en hausse et les difficultés financières. Certains conducteurs l’adoptent de leur propre initiative, pour leur compte personnel, comme activité principale ou secondaire. L’insécurité est également un problème majeur, surtout le soir et la nuit, ou dans les marchés. Le pire, les pilotes peuvent transporter deux passagers ensemble, ce qui augmente les risques d’accident qui sont déjà en grand nombre.   

La législation : un futur métier à considérer

En France et presque dans la majorité des pays européens, les motos taxis sont encore en faible proportion. Il en existe mais dans certains pays, aucune règle de droit concrète et spécifique ne les régit. Les entreprises de location de taxi moto sont légales et bien actives. Elles doivent respecter les normes concernant l’état du véhicule, sa consommation et les mesures de sécurité. Elles sont joignables sur internet via des applications ou des sites.

Ainsi, le service est facilement accessible. Le conducteur doit également respecter certaines conditions comme l’absence d’infraction au Code de la route ou la possession d’un permis. C’est presque la même chose dans tout l’Europe. Sur les autres continents, on peut se baser sur les réglementations concernant les vélo-taxis ou les locations de taxi (voiture) ou autres. Le métier n’est pas protégé ni même reconnu.

Trouver des pièces pas chères pour sa voiture
Comment installer un GPS sur un autoradio ?