Les enjeux environnementaux du recyclage des matières plastiques

recyclage

Actuellement, on compte environ 360 millions de tonnes de plastiques produites dans le monde. Le plastique est très présent dans notre quotidien, une fois utilisé, le rejet de plastique constitue des milliards de déchets. Ces derniers font partie des plus grandes causes de pollution. En général, les matériaux plastiques ne sont pas biodégradables et ne sont pas compostables. Pour faire face à la situation, le recyclage de plastique est une bonne solution. La gestion des matières plastiques est un important enjeu environnemental.

La transformation du plastique passe par différents procédés

Le plastique est une matière utilisée dans plusieurs domaines comme le packaging, le textile, l’électronique, les articles de sport, l’automobile, etc. Les matériaux plastiques sont très préférés pour leur solidité, leur légèreté, leur résistance et leur adaptabilité aux besoins divers. Après usage, la majorité des objets en plastique se transforment en déchets, si certains sont recyclés, d’autres sont incinérés et utilisés en énergie. Il est important de savoir que tous les matériaux plastiques ne peuvent pas être recyclés. Sur ce même point, qu’en est-il de la transformation du plastique ? Différents procédés permettent une telle transformation comme le thermoformage grande dimension, l’expansion moulage, le calandrage plastique, l’injection, l’extrusion, le rotomoulage, etc. Le polyéthylène téréphtalate ou (PET) fait partie des matières prisées par les centres de tri. Des enseignes transformateurs de PET récupèrent les objets en plastique dans la catégorie PET comme les bouteilles et les transforment pour obtenir des contenants d’emballage, de nouvelles bouteilles, … Ainsi, les plastiques recyclés se transforment en nouveaux produits. Trouvez plus d’informations en suivant ce lien agindustries.fr.

Les enjeux environnementaux liés au recyclage de plastique

Des millions de tonnes de plastiques ont été produites avec un chiffre qui grimpe d’année en année. Les déchets issus de ces produits plastiques représentent un grand danger pour la santé humaine et pour l’environnement. Si l’économie linéaire est de produire, consommer et jeter, l’économie circulaire vise à réduire, réutiliser, recycler et réinventer. Le recyclage des déchets plastiques est bienfaisant pour l’environnement, la santé humaine et la biodiversité. Ce recyclage permet de réduire le gaspillage des ressources et d’énergies. Cela permet également de faire plus d’économies par rapport à la production de nouvelles plastiques. Certains matériaux plastiques sont réutilisés par les enseignes dédiées, des entreprises exerçant dans la transformation de plastiques par des techniques diverses comme l’injection plastique procédé. Cette technique consiste à transformer des thermoplastiques en discontinu. Il y a également le procédé d’emboutissage plastique parfois utilisé dans les industries automobiles et aéronautiques. Ce procédé consiste à déformer un matériau avec allongement ou rétreint du matériau pour l’obtention d’une forme. Le thermoformage par emboutissage consiste à la fabrication des séries limitées à moindre frais.

L’avenir du plastique avec le recyclage

De nos jours, on considère que les plastiques font partie des matériaux les plus performants par rapport à la réduction de consommation d’énergie et d’émission de gaz carbonique. Le plastique présente une durée de vie assez importante et les plastiques recyclables peuvent encore être utilisés dans différents secteurs tels que l’emballage, l’habitat, les transports, … Recycler les emballages plastiques est un enjeu en faveur de l’écologie. Le tri sélectif et le recyclage sont des actes positifs sur le plan environnemental. Grâce à des enseignes dédiées, les déchets plastiques sont recueillis et transformés avec des techniques variées comme le calandrage plastique. Ce procédé vise à produire des films et des feuilles plastiques. Le plastique issu peut servir dans la maroquinerie, le textile, l’ameublement, … En parlant de recyclage plastique, il y a le recyclage primaire (opération thermique et/ou mécanique permettant la transformation des matières plastiques en un nouveau produit), le recyclage secondaire (procédé mécanique et/ou thermique n’altérant pas la composition chimique de la matière), le recyclage tertiaire ou recyclage chimique (utilisation de procédés chimiques afin de décomposer le polymère en produits à valeur ajoutée) et la valorisation énergétique (récupération de l’énergie via incinération).

Le PIM, un outil précieux au service de votre stratégie digitale
Les gélules d’acide hyaluronique, un complexe anti-âge pour la peau