Quels sont les recours en cas de fraude à la carte de crédit ?

Cela vaut la peine de regarder de plus près votre relevé de carte de crédit, car il ne s’agit pas toujours de grosses sommes débitées sans autorisation. En vérifiant votre relevé, vous pouvez parfois constater que des montants à un et deux chiffres avaient été facturés par des tiers.

Pour pouvoir effectuer des paiements aux dépens d’autres personnes, les fraudeurs n’ont besoin que des données de la carte de crédit. Ils n’ont pas besoin d’avoir la carte physiquement sur eux.

Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires

Les fraudeurs obtiennent les données des cartes de crédit soit en volant la carte elle-même, soit en la volant pour une courte durée et en copiant les données, ce qui peut arriver dans certains pays lors de paiements dans des restaurants, entre autres. La prudence est également de mise lors des achats en ligne, car les fraudeurs peuvent exploiter les données saisies lors des paiements en ligne.

Les montants ne sont pas toujours élevés et voyants, il s’agit parfois de petites sommes, il convient donc de vérifier régulièrement et attentivement votre relevé. Certains fournisseurs de cartes de crédit proposent à leurs clients des applications pour smartphone, par exemple, dans lesquelles l’historique du compte est affiché en temps réel. L’utilisateur n’a donc aucun mal à examiner les frais encourus.

C’est également important car les banques ont des délais de réclamation de quatre à huit semaines. Toute personne qui signale trop tard un abus de carte risque de ne pas être remboursée.

Trois étapes en cas d’abus de carte de crédit

Si vous remarquez que des montants ont été débités alors qu’ils ne sont pas basés sur vos propres paiements, vous devez agir immédiatement. Tout d’abord, vous devez appeler l’émetteur de la carte lui-même ou le numéro de blocage inter-fournisseurs et faire bloquer la carte. Vous pouvez alors faire établir une carte de remplacement. En outre, vous devez faire une objection écrite, pour laquelle la banque vous fournira les formulaires appropriés. Toutefois, vous pouvez être redevable d’un montant allant jusqu’à 150 euros.

Si vous avez suivi ces étapes, la banque vous remboursera généralement le montant. L’exception est la négligence grave. Il s’agit, par exemple, de conserver la carte de crédit avec le code PIN ou de signaler trop tard la perte de la carte.

Prévention de la fraude par carte de crédit

Une fois que vous avez une carte de crédit, vous n’êtes pas complètement protégé contre les abus, mais vous pouvez prendre des mesures pour éviter la perte de données. Ceci s’applique en particulier aux paiements sur Internet : Vous ne devez acheter qu’auprès de marchands fiables et certifiés et utiliser vos données aussi rarement que possible. Un logiciel de sécurité approprié sur le PC peut également réduire le risque.

Faites attention en confiant votre carte de crédit. Si le serveur disparaît dans l’arrière-salle pour régler les comptes du restaurant, soyez prudent. De nombreux magasins et restaurants proposent à leurs clients des terminaux de carte de crédit mobiles pour une facturation devant le client.

Comment investir en toute sécurité lorsque vous avez des dettes avec votre carte de crédit ?
Dois-je choisir la carte “Gold” ou “Platinum” ?